samedi 10 juin 2017

10/06 - CRISE ARABIE SAOUDITE-QATAR : 
«COMME SI MCDONALD'S ACCUSAIT BURGER KING». 

Le Qatar essaie de se rapprocher de la Russie.
Anissa Naouai, présentatrice de l'émission «In the Now» diffusée sur RT, pointe du doigt les contradictions dans la lutte contre le djihadisme : l'Arabie saoudite est selon elle autant impliquée que le Qatar dans le soutien aux islamistes.
Pour Anissa Naouai, présentatrice de l'émissionIn the Now, diffusée sur RT et les réseaux sociaux, lorsque l'Arabie saoudite accuse le Qatar de soutenir le terrorisme islamiste, c'est comme si McDonald's s'en prenait à Burger King en lui reprochant de vendre de la malbouffe. «Comme si Coca accusait Pepsi de mettre trop de sucre», analyse-t-elle encore, filant une autre métaphore.
Pour la journaliste, non seulement l'Arabie saoudite et le Qatar sont autant impliqués l'un que l'autre dans le financement du terrorisme, mais les Occidentaux jouent un double jeu, à l'instar du Royaume-Uni qui livre des armes à Riyad.
«Le Royaume-Uni a subi trois attaques terroristes en 75 jours», relève Anissa Naouai, «mais le Home Office [le ministère de l'Intérieur britannique] se refuse toujours à publier un rapport sur le financement des groupes terroristes au Royaume-Uni». Afin, explique-t-elle, de ne pas froisser l'Arabie saoudite.
------------------------------------------------
Qatar : pourquoi l'Égypte, l'Arabie saoudite et le Bahreïn rompent avec Doha
https://www.youtube.com/watch?v=QYUe8ojFvw4
------------------------------------------------
Le problème qui a tout déclenché est l'accord du Qatar avec la Russie.
Ce paragraphe du message hebdomadaire de Benjamin Fulford, ancien journaliste de chez Forbes au Moyen-Orient.
Il s’est également produit une sorte de schisme au Moyen-Orient lorsque l’Égypte, l’Arabie Saoudite, le Koweït, Bahreïn et les Émirats Arabes Unis, ont soudainement rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Le Qatar est le siège de la chaîne d’information Al Jazeera et abrite une énorme base aérienne Américaine. Le Cheikh du Qatar, Tamim bin Hamad Al-Thani a apparemment dévié de la ligne officielle khazar au Moyen-Orient en faisant des déclarations aimables sur l’Iran, le Hamas et le Hezbollah ainsi que sur Israël. 
Les Saoudiens rejettent maintenant la responsabilité de Daesh sur le Qatar, voici un exemple évident de l’hôpital qui se moque de la charité.
http://www.arabnews.com/node/1104556/saudi-arabia

Mais rappelons que dès que la technologie de la Fondation Keshe va nous être donnée, tout ceci sera remis en question.
2012 Fondation Keshe proposition pour un monde meilleur(Energie plasma alternative) révolutionnaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire