mardi 6 juin 2017

++07/06 - LE “ROI DE LA PÉDOPORNOGRAPHIE” 
A ÉTÉ ARRÊTÉ ! 

Tous des réseaux de l'horreur qua dénoncé l'ex gendarme Stan Maillaud et qu'a couragement relayé au parlement européen l'ex député Laurent Louis sali par Dieudonné vont bientôt s'effondrer. Tant d'enfants enlevés ont fini dans les griffes de ces malades !

Un homme américain, connu sous le nom «Roi de la Pornographie Juvénile» (The Child Porn King) parmi les pédophiles, a été arrêté début Mai pour la production et la distribution de pédopornographie dans la plus grande saisie de contenu numérique illicite de l’ histoire.
David Timothy Deakin a été arrêté suite à une descente à son domicile où est soupçonné d’y avoir violé et torturé des enfants et en utilisant les webcams pour créer des vidéos, des images et de flux afin de les vendre à de pédophiles dans le monde entier.
Les autorités ont saisi 30 disques durs et de nombreux ordinateurs pendant les raids où ils espèrent trouver des informations sur les acheteurs et les victimes afin de leur permettre de faire de nouvelles arrestations et possibles sauvetages.
Le suspect âgé de 53 ans originaire de Peoria, Illinois, a vécu aux Philippines depuis 17 ans où il a abusé des enfants philippins pour fournir des réseaux de pédophilie dans le monde avec un contenu horrible.
Une vidéo de l’arrestation de Deakin montre des images troublantes de sous – vêtements pour enfants, des menottes et vêtements fétiches éparpillés autour des deux chambres de sa maison.



Vidéo de l’arrestation :
L'arrestation de David Timothy Deakin aux Philippines a révélé le côté le plus sombres d'Internet, où les pédophiles aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Australie paient des personnes à étrangers pour abuser sexuellement d'enfants, même de bébés. (9 mai)
https://www.youtube.com/watch?v=zwD237PaWGY
--------------------------------
Laurent Louis a recueilli une enfant handicapée et sa maman. Et voilà ce qu'un personnage ignoble ose dire d'eux. Plus personne ne doit aller voir les spectacles de Dieudonné et de tous ces soit disant humoristes. Il en est de même pour ceux de la télé que nous devons ignorer.
Quand Dieudonné s'attaque à une fillette handicapée

Racha est une petite fille de 6 ans, handicapée, elle lutte depuis sa naissance pour sa survie. Le 4 Mai 2015, cette enfant a été la cible de Dieudonné et de sa bande qui - dans une diatribe inouïe de méchanceté, de bêtise, de haine, et de lâcheté - ont osé l'irréparable de se moquer de son infirmité en suggérant rien moins que son élimination physique. L’article de la honte a été publié à la une de Quenel+, le site de propagande de l’ex-humoriste. Ce tissus de haine dirigé contre les handicapés est la réponse à une interview bien argumentée d’un certain Laurent Louis, le père adoptif de la fillette, au sujet de sa collaboration passée sur le projet d’ananassurance de Dieudonné. On constatera qu’à l’image de la pègre et des régimes totalitaires qui pratiquent la sippenhaft, le clan Dieudonné s’attaque lui aussi à l’entourage proche de ceux qui lui déplaisent. Je ne m’étendrai pas sur le fond de ce projet d’assurance, les discordes monotones de Monsieur M’Bala M’Bala ne présentent pas d’intérêt à mes yeux, j’invite ceux qui veulent se forger leur propre opinion à visionner l’interview qui a déclenché les foudres de l’artiste.
Sous couvert d’humour noir, les insultes dirigées contre la petite fille ont été maquillé dans un dialogue entre Germain Gaiffe-Cohen et Patrice Alègre, deux criminels récupérés parmi d’autres par l’ex-humoriste pour faire le buzz, le véritable auteur de l’article ayant courageusement évité de signer sa prose. Humour dieudo, foi de corbeau. Face au dégoût de son propre camp, l’équipe a rapidement choisi d’assumer la publication en la retirant du site, sans fournir ni excuses, ni explications.
Pour Dieudonné, l’humour est une forme d’expression qui s’affranchit de toutes ses limitations, une sorte de passeport diplomatique qui autorise l’incitation à la haine, la calomnie, la diffamation, l’injure… Il est malsain de réclamer de telles libertés, mais chez Dieudonné, le désir de nuire est plus fort que la raison : ni l’éthique, ni la crainte d’une sanction pénale pourtant inévitable n’ont pesé dans sa décision de ne pas publier l’article de la honte. Pour ce récidiviste, chaque injure fait sa petite recette qui lui rapporte plus que ne lui coûte la condamnation qui s’y rapporte. Pour être dissuasives, il faudrait que les sanctions soient proportionnelles aux revenus. Pour l’heure, ses procès et ses condamnations sont autant de publicités à très bon prix (surtout quand il fait payer ses fans qui lui apportent la garantie de faire salle comble.
L’article de la honte avait quand même été liké 1400 fois pour un total de 35200 vues. Une statistique assez terrifiante qui révèle qu’un peu plus de 4% des lecteurs sont prêts à cautionner Dieudonné pour le pire sans la moindre réserve.
Bienvenue dans la dieudosphère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire