lundi 22 juin 2015

22/06 - MESSAGE DE JÉSUS, TRANSMIS PAR JOHN SMALLMAN. 

Pourquoi voudriez-vous changer quelque chose qui est déjà éternellement parfait ?

le 4 juin 2015
Être pleinement vivants, pleinement conscients, et infiniment aimants est votre état naturel, l'état dans lequel vous avez été créés et qui ne peut jamais être transformé ou modifié. Et absolument aucun désir émanant d'un seul d'entre vous ne peut modifier cette Vérité divine indéniable, parce que vous êtes tous Un avec votre Source, Dieu. Pourquoi voudriez-vous changer quelque chose qui est déjà éternellement parfait ? Vous ne le voudriez pas, et ne l’avez jamais voulu ! Pourtant, la pensée du changement est survenue pendant un très bref moment, et c’est à ce moment que l'illusion est née. Pour vous en tant qu'humains, les pensées, les idées et les rêves peuvent sembler éphémères, irréels, sans conséquence ; mais en tant qu’Êtres divins — aspects sensibles éternels de Dieu, la Seule et unique Source de tout ce qui existe — les pensées, les idées et, oui, même les rêves ont une existence qui dépasse l'âge de votre univers connu. Rien n’est ou ne peut être oublié !

Tous les maîtres ascensionnés, tous les mystiques ou guides spirituels qui ont travaillé sur le plan de la Terre vous ont parlé de l'importance de surveiller vos pensées parce que, faisant partie de Dieu, vous avez le pouvoir créateur de Dieu, et ce que vous créez intentionnellement a des ramifications éternelles. D’habitude vous n’utilisez pas cet immense pouvoir parce que vous n’êtes généralement pas conscients de l’avoir, mais vous allez vous réveiller et devenir pleinement conscients de votre divinité, de votre Unité avec Dieu ; et si vous n’êtes pas pleinement conscients de ce pouvoir en raison, peut-être, d’une  sentiment sous-jacent de torpeur, de ne pas être immédiatement pleinement éveillés, vous pourriez construire une autre illusion. C’est assurément quelque chose que vous ne voudriez pas faire ! Et notre tâche, entre autres, est de veiller à ce que vous vous réveilliez complètement quand vous vous réveillerez, et de faire en sorte que cette erreur ne se produise pas.

Ceux d'entre nous dans les royaumes spirituels qui sont chargés de vous guider et de vous protéger sont déterminés à ce que cela ne se produise pas. Voilà pourquoi nous ne cessons de vous rappeler l'exigence sans équivoque pour vous de vous tourner tous les jours vers l’intérieur, vers votre sanctuaire privé et saint, et lorsque vous y êtes de sentir et vivre l'Amour qui demeure là, l'Amour de Dieu, la Lumière divine qui est la force de vie qui Se sait Une avec Dieu, Vous, et qui, dévoilée, va vous éveiller à votre vraie nature.

En faisant cela, vous serez guidés avec amour et fermeté pour nourrir l'intention et le désir de vivre avec amour en tant qu’humains, et pour démontrer l'Amour en action à chaque instant afin d'aider tous les autres dans le processus du réveil. Chaque être humain est activement impliqué dans le processus du réveil, car il n'y a pas de séparation, tous sont Un. Mais beaucoup sont inconscients de leur implication, en raison de la nature de l'illusion, de son apparente réalité, et sont donc totalement focalisés sur elle et ne voient pas, sauf peut-être momentanément, que leur but réel est de trouver leur chemin spirituel vers la maison de la Réalité, de se réveiller.

La tâche d'éveiller l'humanité est, en termes humains, herculéenne. Comme vous en êtes si bien conscients, il y a dans l'illusion de la discorde, des désaccords, de la méfiance et, bien sûr, une énorme désinformation de tous côtés, qui doivent tous être dissous avant que vous puissiez vous réveiller. Une fois réveillés, il n'y a que l'Amour. Tout ce qui ne procède pas de l'Amour, tout ce qui est irréel, ne peut pas se réveiller.

Si, comme le sont la plupart d'entre vous, vous êtes pleinement engagés dans l'illusion avec tous ses problèmes récurrents — la souffrance, les privations, les conflits, les maladies et la profanation de l'environnement — il peut être très difficile de réserver au quotidien le temps nécessaire et indispensable pour vous tourner vers l'intérieur et, une fois là, connaître et honorer votre héritage spirituel. Néanmoins, rappelez-vous s'il vous plaît que vous avez quotidiennement un besoin capital de vous tourner vers l'intérieur, de calmer votre esprit, votre flux continu et parfois apparemment sans fin de pensées, d’émotions et autres distractions, et ensuite de vous asseoir sans rien faire, de ne penser à rien, et de permettre à votre esprit d’être muet, vide ! Voilà l'état dans lequel vous créez la possibilité d'écouter attentivement — mais sans vous efforcer ni essayer ! — et d'entendre la guidance spirituelle qui vous est offerte en réponse à vos requêtes ou à vos prières.

Nous — ceux des royaumes spirituels à qui vous adressez vos demandes et vos prières — sommes toujours là pour vous, mais souvent, en raison de la turbulence de votre esprit soucieux et de votre pensée anxieuse, vous êtes incapables de nous entendre. Soyez tranquilles, soyez calmes, soyez aimants, pardonnez-vous pour tout ce que vous jugez indigne, erroné, mauvais ou insuffisant en vous, et dans ce pardon une paix et une volonté tranquille se manifesteront, vous permettant de nous entendre.

Beaucoup d'entre vous ont sans doute lu sur diverses pratiques pour calmer l'esprit et arrêter le flux presque constant de pensées et ont tenté de les utiliser ; si l'une de ces méthodes marche pour vous, alors bien sûr utilisez-la. Mais nous voyons souvent des gens tellement pris dans les pratiques et l'auto-évaluation de leurs compétences — ou de leur absence de compétences — que l'espace auquel ils tentent d'accéder se remplit de pensées au sujet de la pratique de leur pratique. Vous asseoir tranquillement, silencieusement, calmement, en cherchant votre sanctuaire intérieur très saint, ne requiert aucun effort, c’est juste un doux lâcher prise — regarder pousser l'herbe, ou la peinture qui sèche, ou la rivière qui coule doucement — il n'y a pas d'effort, c’est juste être.

Lorsque vous formez l'intention de vous tourner vers l'intérieur, d’être tranquilles et d'écouter, nous sommes là avec vous, et nous vous étreignons tendrement. Alors ayez confiance dans notre présence à vos côtés, et laissez aller tout simplement. C’est vraiment très simple, pas difficile du tout, sauf si vous le rendez difficile en faisant des efforts !

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD

Vous pouvez écouter ce message, lu en anglais par John Smallman lui-même, en cliquant sur la barre de lecture de la page d’origine ci-dessus.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire