vendredi 19 juin 2015

19/06 - BIENTÔT LA CHUTE DU RÉGIME SAOUDIEN ?
LA PROVINCE DE NAJRAN
AURAIT REJOINT L’ARMÉE YÉMÉNITE

La province de Najran aurait rejoint l’armée yéménite.

Les leaders tribaux de la ville frontalière de Najran ont déclaré officiellement se détacher de l’Arabie saoudite et rejoindre les Yéménites dans leur lutte contre l’Arabie saoudite.

Sheikh Fouzi Akram, le leader des tribus Yaam et Walad Abdullah dans la province de Najran, a confié à FNA ce lundi que les tribus de la ville disposent d’alternatives immédiates dans le cadre de leur séparation du gouvernement central de Ryiad.

L’armée saoudienne effectue des tirs de mortiers et de missiles sur la région de Najran, et accuse ensuite les houthis du Yémen. De nombreuses tribus du sud de Najran ont déjà dialogué avec l’armée yéménite concernant la manière de contre-attaquer l’armée saoudienne.

Sheikh Fouzi Akram, leader tribal de la province de Najran en Arabie saoudite.
Sheikh Akram a souligné que les demandes d’indépendance de la part des tribus yéménites se sont imposées après l’agression sauvage du régime saoudien et la présence de forces armées saoudiennes dans la province de Najran. Toutes les tribus yéménites sont menacées par l’Arabie saoudite et nous sommes prêts à mourir en martyr pour la cause d’Allah.

Des déclarations qui font suite à l’opposition des populations de Najran aux frappes de Riyad contre le Yémen, des populations qui ont ensuite déclaré la guerre au régime saoudien.



Les tribus de Najran ont déclaré la guerre au régime d’occupation saoudien et insisté sur le fait que la famille Saoud représente la corruption sur Terre et fait couler le sang des innocents de par le monde comme si de rien n’était.

Abdulaziz Farid, militant, interrogé par FNA
Selon Farid, ce communiqué stipule également que «le régime saoudien pyromane veut faire de la région de Najran une zone de front de guerre contre ses frères et voisins, et utilise la région pour mener des attaques d’artillerie contre le Yémen depuis la deuxième semaine du conflit contre le peuple yéménite».

Alors que les affrontements entre les forces révolutionnaires yéménites et l’armée saoudienne s’intensifient dans la province de Najran, au sud de l’Arabie saoudite, ainsi que dans la région frontalière avec le Yémen, des centaines de résidents ont fui la zone de conflit et font face à la famine en raison d’une pénurie alimentaire.

Talal Ahmed, militant politique saoudien :
Selon Talal, de nombreuses familles de la région ne sont plus en mesure de subvenir à leurs besoins, les forces armées saoudiennes ayant pillé leurs maisons.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire