samedi 28 mars 2015

28/03 - A320 - CE CRASH N’EST EN AUCUN CAS, 
NI EN AUCUNE FAÇON
UN ACCIDENT CRÉDIBLE OU UN SUICIDE.


«J’ai conçu mon projet de meurtre-suicide en sachant que le commandant de bord
ferait une pause de 30 minutes sur un vol de 2 heures.» !!

*********************************************

SVP, FAITES PARVENIR CETTE INFORMATION 
AUX PARENTS DU JEUNE PILOTE.

Aux centaines de lecteurs allemands sur ce blog et aux autres : je vous en supplie, pensez à la douleur de ces parents qui, après avoir vu leur fils arriver à mener la carrière dont il avait rêvé, le perdent et de plus le voient soupçonné d'avoir provoqué la mort de 150 personnes et imaginez les tourments qu'ils sont en train de subir, ces interrogatoires, la façon dont leur entourage va les percevoir.....
Marie.

*********************************************

Publié par Gordon Duff, Senior Editor le 26 mars 2015.
De VeteranToday, un groupe d'anciens militaires américains de haut niveau qui se sont regroupés afin de faire circuler la vérité sur tous ces faits de la plus grandes importance qui nous sont cachés par la Cabale, mais ils ignorent encore, comme la plupart, le rôle important d'Obama qui nous est révélé par nos frères Galactiques et Maîtres ascensionnés.

Vous avez entendu parler de la Bombe dans le slip de Noël*, avons-nous maintenant droit au «Plongeur de la pause-pipi ?»
*allusion à Umar Farouk Abdul Mutallab, qui a essayé de faire exploser le vol Amsterdam-Detroit à l’aide d’une bombe dissimulée dans ses sous-vêtements. (NdT.)

Par Robert Hanson
Par Gordon Duff avec les Col. Jim Hanke, Lt. Col Steve Avery et l’Agent spécial du FBI Fred Coward :

La nuit dernière, après avoir consulté les membres de l’équipe, j’ai abordé l’affaire du vol 9525 sur Rense Radio Network. Non seulement il ne s’agissait pas d’un accident, mais ce n’était pas non plus un suicide. Il s’agit d’un cas «d’avion téléguidé». La  convention internationale impose à cet avion des mesures de sécurité anti-piratage. L’une d’entre elles, encore compliquée par l’obstination allemande, a permis à un copilote de se retrouver seul dans la cabine de pilotage, quelque chose qui est illégal aux Etats-Unis.
Comme l’a mis en évidence l’humoriste Rob Hanson, quel genre de plan se base sur le fait qu’un pilote ne peut pas tenir deux heures sans aller aux toilettes ? Ce point démolit tout, j’espère que vous en êtes conscient. Merci, Robert Hanson, les aveugles vont nous guider hors de la jungle.

Prise de contrôle de l'avion, comme lors de "l'accident d'avion" du PDG de Total qui venait de signer un contrat avec la Russie, où ils ont pris le contrôle de la déneigeuse pour lui faire percuter l'avion au décollage*.
Ce qui est curieux, c'est que l'on n'entend pas le co-pilote dans enregistrement de la boite noire, c'est la raison pour laquelle je pense qu'il s'agit également d'un contrôle mental.

Il n’y a rien de crédible dans le crash d’hier de Germanwings 9525, un vol de deux heures de Barcelone à Düsseldorf. Nous pouvons certes commencer à accepter ce que nous attendions, des mensonges et de la supercherie, mais ce cas n’est pas unique. Est-ce le troisième ? Y en a-t-il eu davantage ? Des avions disparaissent, ils sont abattus par des missiles qui n’existent pas captés par des satellites qui sont soudainement désactivés et des radars qui tombent opportunément en panne, soit près de 15 systèmes indépendants.
Puis, une fois encore, il y a le facteur humain. Après l’épisode de «Charlie», il y a ce crash d’avion tout aussi tragi-comique, le premier était du théâtre de rue, si similaire aux évènements de Boston et de Sandy Hook ou de Londres ou de Madrid, où des scènes brutales se jouaient devant un public de plus en plus incrédule par rapport à tout cela.
Si vous pensez qu’il s’agit d’une tragédie ou de quelque chose d’un peu inhabituel, peut-être bizarre, c’est que vous ne faites pas attention.  Ils en ont planifié beaucoup plus de ce genre. Vous allez être punis. Rappelez-vous l’infâme «diatribe du Fink’s Bar» de Netanyahou en 1990:
«Si nous nous faisons attraper, ils nous remplaceront juste par des personnes du même genre. Donc peu importe ce que vous faites, l’Amérique est une vache à lait et nous allons la traire jusqu’au bout, la dépecer et la vendre morceau par morceau jusqu’à ce qu’il n’en reste rien que le plus grand état-providence au monde que nous allons créer et contrôler. Pourquoi ? Parce que c’est la volonté de Dieu et que l’Amérique est assez grande pour encaisser le choc afin que nous puissions le refaire encore et encore. C’est ce que nous infligeons aux pays que nous haïssons. Nous les détruisons très lentement et les faisons souffrir pour refuser d’être nos esclaves.» (Source : la DIA - Defense Intelligence Agency du Département de la Défense des Etats-Unis)

Nous savions tous que cela allait arriver, car cela coïncide avec tant d’évènements, 

- l’écroulement de Kolomoïsky* et ses acolytes en Ukraine. 20 000 soldats iraniens sont engagés dans la bataille autour de Tikrit, menée à présent sous l’ombrelle aérienne soigneusement coordonnée des Etats-Unis, qui sont maintenant étroitement alignés aux côtés de la Syrie et de l’Iran.
* l’oligarque et milliardaire israélo-chyprio- ukrainien Ihor Kolomoïsky, gouverneur de la région de Dniepropetrovsk et principal agent de la cabale en Ukraine, vient d’être démis de ses fonctions par le président ukrainien. (NdT.)

- Quelques centaines de kilomètres plus loin, une coalition menée par les Saoudiens se prépare à pénétrer au Yémen au nom d’une coalition de l’Etat Islamique/Al Qaida à laquelle s’opposent les milices Houthis soutenues par l’Iran.

Révolution au Yemen : Ces crimes saoudiens, américains et israéliens ne nous abattront pas !
Encore des éléments de Rense Radio :
En lisant le récit des contrôleurs aériens français regardant le vol 9525 plonger inexorablement vers le sol, cela paraît également incroyable. Cet avion dispose d’un système de guidage par satellite. Vous voyez, les 150 passagers et l’équipage sont une seule et même chose. Faire s’écraser l’avion sur un hôpital, un stade ou une centrale nucléaire, comme ceux qui se trouvaient sur la route du vol 9525, est une raison pour activer par satellite le système de guidage Raytheon.
Les Français ont-ils oublié qu’il existait ? Oh, est-ce que nous vous avons dit que le même système qui peut faire atterrir automatiquement les avions peut également servir à les faire s’écraser ? Est-ce que nous avons mentionné que le code source de ce système est «moins que sécurisé» et qu’une nation connue pour les cyber-attaques, comme la Chine, la Russie, Israël ou même les Etats-Unis, est tout à fait capable de prendre le contrôle de n’importe quel avion de ligne à n’importe quel moment et de le faire plonger dans ce qu’ils veulent ?
Ce qui est encore mieux, c’est qu’aucun enquêteur ne peut légalement en faire mention, qu’aucun reporter ne peut écrire à ce sujet, et que personne ne peut admettre qu’un tel système existe bien que n’importe quel imbécile qui peut se payer quelques verres au bar d’un aéroport puisse le découvrir. Les pilotes sont plus bavards que n’importe qui.
Nous pouvons aller plus loin, nous pouvons vous dire exactement comment cela fonctionne, quelles fréquences sont utilisées, comment les aéroports sont sélectionnés et comment un système secret censé protéger les passagers aériens de tragédies comme celle-ci et les gens au sol d’éviter de recevoir des centaines de tonnes d’aluminium et de corps déchiquetés sur la tête, est mis à jour et réparé.

Si vous pensez que c’en était assez
La nuit dernière nous avons révélé autre chose sur Rense. Le DARPA, la version américaine du fameux service «Q» des films de James Bond, a été chargé en 2010 de construire un destroyer robotisé, un navire de 30 mètres de long qui était capable de détruire des submersibles diesel dotés d’armes nucléaires.


Vous voyez, en 2001, un de ces submersibles de fabrication allemande a lancé un missile de croisière dans un bâtiment* à quelques kilomètres du Capitole à Washington D.C. Le missile a rasé le Potomac, tous ses mouvements étant suivis par les frégates antiaériennes AEGIS au large des côtes du Maryland et du New Jersey, sous la surveillance de Dick Cheney qui avait commandé le système de défense JLens qui n’existe pas.
* allusion à «l’avion» qui était censé s’être écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001, et que personne n’a jamais vu. Il s’agissait en fait d’un missile de croisière Tomahawk qui a frappé la partie du Pentagone occupée par les services de renseignement de la Navy, tuant la plupart des enquêteurs de l’affaire AbleDanger (vol de têtes nucléaires au Texas). NdT.



Ci-dessus le fonctionnement du système de Défense intégrée. (avec l’aimable autorisation de Adamus Defense Group, Londres)

Les accidents arrivent
Nous avons des accidents, nous avons des suicides et puis nous avons des évènements qui violent les probabilités statistiques du niveau «un sur des milliers de milliards». Ce n’est pas un suicide, c’est une attaque de représailles perpétrée par un service de renseignement national. Vous ne saurez jamais la cause des représailles, quel est l’avertissement envoyé ou ce que c’est censé provoquer.  
Vous ne le saurez jamais, ni cette fois, ni pour le 11 septembre, ni pour «Charlie», ni pour aucun autre évènement. N’essayez même pas de comprendre. Il y a un problème d’accès. Je peux en parler à titre personnel. Je me rappelle d’une réunion qui s’est tenue il y a environ 18 mois. J’avais reçu des briefings, à titre privé et à titre officiel, de la part des tous les «gens bien informés». Et puis je suis allé au fond de l’affaire, et comme c’est souvent le cas, j’ai compris immédiatement que tous ceux qui croyaient savoir des choses, la CIA, la Rand Corporation, le CFR (Council on Foreign Relations) ne faisaient que les maquiller.
Ils ne savaient rien du tout.
Avez-vous jamais utilisé un téléphone-satellite ? Savez-vous où vous pouvez en acheter un ? Pourriez-vous l’utiliser pour faire le chèque pour ouvrir un compte ? Comment recharger la batterie dans un pays où seuls 2% de la population ont l’électricité ?
Est-ce que vous utilisez la connexion à l’allume-cigare de votre pick-up Toyota de 75 000 euros avec une batterie antiaérienne de 250 000 euros installée à l’arrière ? Et puis de toute façon, vous n’avez pas l’argent pour vous acheter des chaussures de tennis.
Et ainsi de suite …

A propos de l’auteur : 
Gordon Duff, Editeur en chef
Gordon Duff est un ancien combattant des Marines lors de la Guerre du Vietnam. C’est un blessé de guerre qui a travaillé sur les questions des anciens combattants et des prisonniers de guerre pendant des décennies.

Gordon Duff est un diplomate accrédité et est généralement considéré comme un des meilleurs spécialistes du renseignement mondial. Il dirige la plus grande organisation de renseignement privée et officie comme consultant régulier auprès de gouvernements aux prises avec des problèmes de sécurité.

Gordon Duff a énormément voyagé, est publié dans le monde entier et est un invité régulier d’émissions de télévision et de radio dans de nombreux pays. C’est également un cuisinier accompli, amateur de vin, de moto et un armurier spécialisé dans les armes anciennes et leur restauration. Ses domaines de compétence dans les affaires vont de l’énergie aux questions de technologie militaire.

Visitez Gordon Duff's YouTube Channel :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire