mardi 30 septembre 2014

* 30/09 - LA VIE APRÈS LA VIE 
ou NDE ou DÉCORPORATION.
par le Dr Raymond MOODY


Les gens n'osent pas en parler, car les autres croient qu'ils sont fous ou qu'ils racontent cela pour se rendre intéressant. Mais aussi, autant dire que les gens ont pris l'habitude de ne pas s'intéresser aux autres, sont devenus personnels. Ce qui semble ne pas leur servir et qui leur semble étrange ne les intéresse pas . Nous n'avancerons pas comme ça!

Rassurez-vous, je suis passée par cette étape alors que j'avais vécu 2 NDE sans avoir voulu l'admettre ou les reconnaître.

"La vie après la vie" du Dr Raymond MOODY :


Extraits du livre "
Extrait 1 : la décorporations
Une femme raconte :
Il y a à peu près un an, j'ai été admise à l'hôpital à la suite de troubles cardiaques; le lendemain matin, étendue dans mon lit, je commençais à ressentir une très forte douleur dans la poitrine. J'appuyais sur une sonnette près de mon lit pour appeler les infirmières; elles accoururent et s'empressèrent autour de moi. Me sentant très mal à l'aise couchée sur le dos, je voulus me tourner sur le côté; mais ce faisant je perdis mon souffle et mon cœur s'arrêta. J'entendis les infirmières donner l'alerte dans le langage codé de l'hôpital et en même temps je me sentais sortir de mon corps et glisser vers le bas entre le matelas et la barre de côté du lit - très exactement, il me semblait que je passais au travers de cette barre - jusqu'au sol. Puis je m'élevai doucement en l'air, et pendant que je montais, je vis d'autres infirmières pénétrer dans la chambre en courant - il y en avait une douzaine. Par hasard mon médecin se trouvait dans l'hôpital en train de faire sa ronde; elles l'appelèrent, et je le vis entrer lui aussi. J'ai pensé :" Tiens ! qu'est-ce qu'il peut bien faire ici ? "  Je continuai à m'élever jusqu'au dessus du plafonnier ( que j'ai pu voir de côté, et très distinctement ), et m'arrêtai, flottant juste au-dessous du plafond, le regard tourné vers le bas. J'avais l'impression d'être un morceau de papier sur lequel on aurait soufflé pour le faire voler en l'air.

Delà-haut, j'ai assisté à tout le travail de réanimation. Mon corps gisait là, en bas, étendu sur le lit, bien en vue, et on l'entourait; j'entendis une infirmière s'écrier : " Ah! mon Dieu, elle a passé ", tandis qu'une autre se couchait pour le bouche-à-bouche. J'apercevais le dos de sa tête pendant qu'elle s'y adonnait; je n'oublierai jamais la forme de sa coiffure,elle avait les cheveux coupés court sur la nuque. Tout de suite après,j'observai cet appareil qu'on roulait dans la chambre, on fixait des électrodes sur ma poitrine. Aussitôt, je vis mon corps tout entier bondir au-dessus du lit et j'entendis craquer tous les os, c'était horrible.

C’est souvent au cours d'une opération chirurgicale que se produisent les phénomènes de décorporation
Et pendant que je les regardais frapper ma poitrine et frictionner mes bras et mes jambes, je me disais : " Mais pourquoi se donnent-elles tant de mal ? Je me sens très bien maintenant. "

Extrait 2 : l'être de lumière
Je savais que j'allais mourir et que je n'y pouvais plus rien, parce que personne ne pouvait plus m'entendre... J'étais sorti de mon corps, j'en suis sûr,puisque je voyais ce corps étendu, là, sur la table d'opération. Mon âme l'avait quitté ! J'ai été d'abord très bouleversé, mais c'est alors qu'est intervenue cette lumière brillante. Au début, elle m'a paru un peu pâle, mais tout à coup il y a eu ce rayon intense. La luminosité était prodigieuse, rien à voir avec un éclair d'orage, une lumière insoutenable, voilà tout. Et cela dégageait de la chaleur, je me suis senti tout chaud.
C'était d'un blanc étincelant, tirant un peu sur le jaune - mais surtout blanc. Cela brillait formidablement, je n'arrive pas à bien le décrire. Cela éclairait tout alentour, mais cela ne m'empêchait absolument pas de voir tout le reste,la salle d'opération, le docteur et les infirmiers, tout  J'y voyais très distinctement, sans être aveuglé.
Au commencement, quand la lumière est arrivée, je ne me rendais pas très bien compte de ce qui se passait; mais après, la lumière m'a demandé - enfin c'était comme si elle me demandait - si j'étais prêt à mourir. C'était comme quand on parle à quelqu'un, seulement il n'y avait personne. C'était la lumière qui me parlait, elle avait une voix.
J'imagine maintenant que cette voix qui me parlait a dû constater que je n'étais pas du tout prêt à mourir. Elle voulait simplement me mettre à l'épreuve, sans plus. Et cependant, à partir du moment où elle a commencé à me parler, je me suis senti délicieusement bien, protégé et aimé. L'amour qui émanait de la lumière est inimaginable, indescriptible. Et par-dessus le marché, elle dégageait de la gaieté ! Elle avait le sens de l'humour, je vous assure !

Extrait 3 : le retour
Récit d'une jeune mère :
Dieu m'a renvoyé ici, mais j'ignore pourquoi. J'ai nettement ressenti Sa présence,je me sentais reconnue. Il savait qui j'étais. Mais Il n' a pas jugé bon de m'ouvrir le Ciel, je ne sais pour quelle raison. J'y ai souvent réfléchi depuis, et j'imagine que c'est à cause de mes deux enfants que j'ai à élever,ou peut-être que je n'étais pas suffisamment prête. Je continue à chercher des explications, mais je n'en vois pas d'autre.

Autre témoignage :
J'ai tenu compagnie à une parente très âgée pendant sa dernière maladie, qui traînait en longueur. Je participais aux soins qui lui étaient donnés, et pendant ce temps tous les membres de la famille priaient pour elle, afin qu'elle retrouve la santé. A plusieurs reprises sa respiration s'arrêta, mais on réussissait à la ranimer. Enfin, un jour, elle m'a regardée et m'a dit :" Jeanne, je suis allée de l'autre côté, dans l'ailleurs, et c'est magnifique là-bas. Je ne demande qu'à y rester, mais ce ne sera pas possible tant que vous serez tous là à prier pour que je reste avec vous. Vos prières me retiennent ici. Je vous en supplie, ne priez plus ! " Nous avons obéi,et elle est morte peu après.

Extrait 4 : le problème du témoignageC'est vraiment très important de découvrir que d'autres ont eu la même expérience, parce que je ne m'en rendais pas compte. Je suis franchement heureux de l'apprendre et de pouvoir me dire que d'autres ont passé par là eux aussi; maintenant, au moins, je sais que je ne suis pas fou.
J'avais toujours considéré cela comme tout à fait réel, mais je préférais ne pas en parler, par crainte qu'on ne me regarde en pensant : " Celui-là, quand il a perdu connaissance, il a également perdu l'esprit ! "

Extrait 5 : répercussions sur la conduite de vie
Depuis lors, je n'ai plus cessé de m'interroger sur ce que j'ai fait de ma vie, sur ce que je vais faire de ma vie... Mais depuis ma " mort ", à la suite de mon expérience, j'ai brusquement commencé à me demander si ce que j'ai fait, je l'ai fait parce que c'était bien, ou seulement parce que c'était bon pour moi. Auparavant j'agissais sous le coup d'impulsions; maintenant je réfléchis d'abord aux choses, calmement, lentement. Il faut que tout passe d'abord par ma conscience et soit bien digéré d'abord.
Je m'efforce de faire en sorte que mes actes prennent un sens, et mon âme et ma conscience ne s'en portent que mieux. J'essaye d'éviter les préjugés, de ne jamais porter de jugements sur les autres. Je cherche à faire ce qui est bien, parce que c'est bien et non pas parce que c'est bon pour moi. Et il me semble que ma compréhension des choses s'est infiniment améliorée. Je ressens tout cela à cause de ce qui m'est arrivé, à cause des lieux que j'ai visités et de tout ce que j'y ai vu.

Autre témoignage :
A la suite de ces évènements, j'ai presque eu l'impression d'être remplie d'un esprit nouveau. Depuis lors, on m'a fait souvent remarquer que je produisais un effet calmant sur les gens, agissant de façon immédiate lorsqu'ils se sentent soucieux. Et je me sens mieux accordée avec l'entourage, il me semble que j'arrive à deviner les gens beaucoup plus vite qu'avant.

Témoignage suivant :
Depuis mon accident, j'ai souvent l'impression de déchiffrer les pensées et les vibrations qui émanent des gens; je perçois aussi leurs ressentiments. J'ai souvent été capable de savoir d'avance ce que les gens vont dire avant qu'ils n'ouvrent la bouche. On aura du mal à me croire, mais il m'est arrivé des choses bizarres, très bizarres, depuis lors. Un soir, chez des amis, je devinais les pensées des invités, et quelques personnes qui étaient là et qui ne me connaissaient pas se sont levées pour partir; elles m'avaient pris pour un sorcier, je leur avais fait peur. Je ne sais pas du tout si c'est quelque chose qui m'a été donné pendant que j'étais mort, ou si je possédais déjà ce don sans le savoir et ne m'en étais jamais servi jusqu'à ces évènements.

Extrait 6 : nouvelles perspectives sur la mort
Je crois bien que cette expérience a introduit un élément nouveau dans ma vie. Je n'étais qu'un enfant quand cela m'est arrivé, j'avais à peine dix ans;mais depuis, et durant toute ma vie, j'ai gardé la conviction que la vie continue après la mort; cela ne fait pas l'ombre d'un doute pour moi, et je n'ai pas peur de mourir. Pas une seconde. J'ai vu des gens qui ont cette peur,cette terreur. J'ai toujours envie de sourire quand j'entends des gens douter qu'il y ait un au-delà, ou décréter : " Après la mort, il n'y a rien." Je pense alors intérieurement : " Ils ne savent pas ."

*******************

Ce soir sur W9
V POUR VENDETTA

v pour vendetta
Science fiction ou réalité?

Synopsis : Tyran sans pitié, Adam Sutler est parvenu à instaurer un régime fasciste en Angleterre. Mais un homme lutte contre son pouvoir arbitraire : un héros mystérieux qui se fait connaître sous le nom de «V». Multipliant les actions terroristes, il tente de déstabiliser le régime de Sutler. Une nuit, Evey Hammond, jeune femme sans histoires, est violemment prise à parti par des miliciens. Mais «V» vole à son secours. Les hommes de la police secrète la poursuivent alors, convaincus qu'elle est la complice de ce criminel politique. L'inspecteur Finch entend bien la faire parler pour démasquer «V». Mais alors que le justicier la prend sous son aile, Evey comprend qu'il prépare une action déterminante contre Sutler...



*******************


Vidéo - Le grand retour COMPLET Documentaire NDE
Un des meilleurs documentaires, faisant la part belle aux témoignages.
https://www.youtube.com/watch?v=PkVyqISqgmI

*******************

Film documentaire très intéressant, sur différents sujets: energy, richesse, santé, attitude mentale, vérité, liberté, paix, nouvelles technologies, etc.
Du mouvement Thrive qui nous a donné le si bon film que je rappelle à la suite.

THRIVE : Mais Que Faut-il Donc Pour Prospérer?


*******************
UN Livre - Les choix dans l'au-delà - Où irons-nous et que ferons-nous après la mort ?
Gretchen Vogel PARU LE : 19/11/2009 qui paradoxalement aide bien à s'enraciner dans cette vie terrestre:

Gretchen Vogel - Les choix dans l'au-delà - Où irons-nous et que ferons-nous après la mort ?.
Où irons-nous et que ferons-nous après la mort ? Que deviennent ceux que nous avons tant aimés après cette vie ? Ces questions fondamentales que nous nous posons tous un jour ou l'autre demeurent trop souvent sans réponse, accentuant ainsi le sentiment de séparation et le doute sur la vie après la mort. Les choix dans l'au-delà est un ouvrage fort intéressant et captivant sur le monde de l'au-delà. Il offre des éléments de réponse à ces grandes questions. Ecrit avec beaucoup de clarté et de simplicité, il apporte un éclairage renouvelé sur ce thème qui a toujours fasciné les êtres humains. Forte de son expérience de plus de 20 ans dans la communication avec les gens décédés, Gretchen Vogel décrit le phénomène de la mort et les étapes qui la suivent avec beaucoup de précision. Elle entretient le lecteur sur le déroulement du cheminement de l'âme dans les premiers instants du décès jusqu'à son ascension vers des sphères correspondant à son niveau d'élévation. On y apprend ainsi les différents choix qui s'offrent à l'âme ainsi que les nombreux endroits où elle peut se rendre. Les choix dans l'au-delà est un livre porteur d'enseignements, de compréhension et d'espoir. Devant le phénomène si craint et si mystérieux de la mort, le livre de Gretchen Vogel est un baume rassurant, une caresse pour l'âme.

*******************

Qu'arrive-t-il lorsque quelqu'un meurt?
Les sorties hors du corps, une expérience que l'on a tous déjà faite, que l’on fait chaque nuit dans notre sommeil !

Les matérialistes, les athées, de même que les sceptiques pourraient argumenter qu'il ne reste rien lorsque nous mourrons. Ils croient de façon erronée que la vie est purement un procédé biologique. Pour eux, lorsque les corps meurent, tout s'arrête et il s'agit de la fin de la personnalité.

Pour certains, il y a un vague et indéfini "quelque chose" au-delà de la mort physique. Mais il y a aussi ceux qui n'ont aucun doute qu'une vie après la mort physique existe. Pour eux, il y a un monde d'esprits.

Lorsque quelqu'un meurt, cela nous ramène à la réalité que nous mourrons tous un jour
Il existe deux monde : L astral et le physique
Le monde astral est un "endroit" où les êtres résident lorsqu'ils ne sont pas dans le physique. Le monde physique est un "endroit" où le même genre d'êtres résident lorsqu'ils ne sont pas dans l'astral.
Dans l'astral, chacun apprend rapidement que tout est basé sur les pensées. Aussi, les êtres astraux peuvent utiliser leurs pensées pour faire le bien ou le mal. Ils peuvent se tromper eux mêmes en concrétisant des pensées qui apparaissent réelles, et continuer à vivre dans cette illusion jusqu'à ce que la "bulle brise", ou jusqu'à ce qu'ils s'en lassent et s'agitent, il est possible que vous finissez par vous réincarnez sur le plan physique encore une fois, quelque part dans l Univers

Lorsque quelqu'un meurt de façon soudaine, tel que dans un accident, cette personne peut devenir une "âme perdue". Si quelqu'un s'enlève la vie, vit un grand désir dû à un attachement à une personne ou des biens, ou ressent beaucoup de rage, de jalousie, de peur ou de confusion au moment de sa mort, il est également possible qu'il devienne une "âme perdue" à l'extérieur du monde physique. Une "âme perdue" ne réalise pas ou n'accepte pas sa mort. Il ou elle se tient très proche du plan terrestre. Ce qui est pris entre le monde physique et le monde astral peut donc être appelé "une âme perdue.

Elle erre comme un '' fantôme '' en pensant qu elle existe encore sur le plan physique.

Si vous étiez capable de sortir de votre corps physique alors vous auriez un léger aperçu de ce qui nous attends de l autre cote. Apres cette vie, une autre commence...

Voir les livres d’Anne Givaudan et Daniel Meurois qui font des sorties de corps et visitent l’astral depuis leur jeunesse.
Anne vient de Vénus, Daniel était apôtre du temps de Jésus entre autres….

Ça m’est arrivé 2 fois, je ne suis pas allée bien loin, je suis vite revenue. La première fois appelée pour ma mère qui hurlait, car elle avait oublié de m'aimer, et la 2ème fois pour mes 3 enfants et aussi surtout pour achever ce que je suis en train de faire ici. Mais, j’ai du mal à vive ici sur terre, je vois tout si beau et les gens ne vivent pour la plupart que le laid et me l’imposent.

Un ami belge a vécu une sortie de corps en faisant une IRM est allé jusqu'au dessus de l’hôpital, se voyant près du médecin et de sa femme, il a compris qu'il pouvait partir et échapper à la maladie et continuer a protéger sa femmes, enfants et petits enfants. Il n'a pas voulu en parler à sa femme bien sur qui était pourtant croyante et pratiquante à fond, mais, ici en France, on ne parle pas de ce qui sort des sentiers battus, le pourquoi du mal vivre de tant de personnes et tous ces antidépresseurs !.
Mais, j'ose le dire, bien sûr, pour l'instant je n'ai pas d'ami, énormément de relations et ma famille me croit devenue folle, mais peut importe ce qui compte c'est d'avancer, donc d'arrêter de cacher la vérité.
Sananda (Jésus), a dit dans ses messages, que l'on doit tout se dire à partir de maintenant.

Vous avez sur ce blog des messages depuis l'"au delà" de Matthiew à sa mère et de Montague à sa femme.


Mon voisin qui avait les mêmes aspiration d'amour inconditionnel que moi et qui s'est jeté par la fenêtre du 12 ème étage, m'a parlé au bout de seulement 2 semaines, il m'a réveillée en disant mon nom, il voulait que je dise à son ex femme qu'il l'aime, je le savais, mais, comme je ne le faisait pas assez vite, elle n'était pas prête, il m'a contactée par la voix. Ordinairement je suis en contact, mais pas par la voix. C'est vrai que tout devient plus facile rapidement.

*******************

Avez-vous lu ces livres gratuits ici, dictés à un homme qui se révoltait contre sa vie. Je l’ai vu en conférence, il a un énorme égo….., mais ce qui compte c’est le message qu’il a reçu il a le droit de vagabonder avant de trouver son chemin.
Conversations avec Dieu
-                          http://www.lousonna.ch/999/pdf/conversationavecdieu1.pdf
-                          http://www.lousonna.ch/999/pdf/conversationavecdieu2.pdf
-                          http://www.lousonna.ch/999/pdf/conversationavecdieu3.pdf

Vous avez des livres audio sur ce blog
C’est super pour des personnes âgées ou malades…:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire