jeudi 11 septembre 2014

11/09 - BEN FULFORD
– SYNDICAT DU CRIME NASIONISTE
 le 2 septembre 2014
Il est demandé à la Chine de cesser de financer 
le syndicat du crime nasioniste basé aux Etats-Unis.

La semaine dernière la Société White Dragon (WDS) a demandé au gouvernement communiste chinois d’arrêter de financer l’organisation criminelle nasioniste qui s’est illégalement emparée du pouvoir de la République des Etats-Unis d’Amérique. Cette requête a été transmise par un agent chinois haut placé basé au Japon. L’argumentation consistait à dire que renouveler la dette du gouvernement criminel des Etats-Unis après la clôture de son année fiscale le 30 septembre reviendrait à financer un régime qui prévoit d’envahir et d’opérer une scission de la Chine. Cela reviendrait également à soutenir un groupe de gangsters qui finance le terrorisme mondial et les massacres à travers le monde. Les Chinois ne feraient également que prolonger la souffrance du peuple américain en le maintenant dans sa dépendance d’une dette extérieure en constante augmentation, lui a-t-on dit.

 

De gauche à droite, Benjamin Fulford, porte-parole de la Société du Dragon Blanc, 
Chodoin Daikaku, agent de liaison pour les sociétés d'art martial dans le monde 
et "Alexander Romanov,« gnostique Illuminati Grand master.

La Société White Dragon a informé l’agent que si le gouvernement chinois ne tenait pas compte de ce conseil, cela montrerait qu’il travaille pour les Nasionistes. Si cela s’avérait être le cas, alors la « diaspora » chinoise forte de 500 millions de personnes devrait être mobilisée pour forcer le gouvernement chinois à agir, a répondu l’agent. Une méthode détaillée pour le faire a été présentée.

Dans l’intervalle, l’OTAN a établi une barrière de protection en acier dans un rayon de 20 km pour protéger les 150 VIP représentant 67 pays (l’OTAN ne compte que 28 pays membres) lors d’une grande fête de retrouvailles militaires au Pays de Galles, au Royaume Uni, cette semaine. Alors que les préparatifs allaient bon train, les « politiciens » du gouvernement criminel des Etats-Unis et les membres du lobby militaire utilisent la crise ukrainienne fabriquée de toutes pièces comme un prétexte pour appeler les pays européens à augmenter leurs budgets de « défense » (c.à.d. la guerre). En d’autres termes, ils agissent exactement conformément au scénario de Bush Sénior (tel qu’il a été révélé par le MI5) appelant à une pseudo « nouvelle guerre froide » comme un prétexte pour militariser l’Europe, les Etats-Unis, la Russie et le Japon en préparation d’une guerre contre la Chine.

Il y a également des avertissements d’un nouvel attentat terroriste de l’EIIL (ISIS) aux Etats-Unis et/ou au Royaume-Uni diffusés par les médias de propagande nasionistes. Ceci indique que les fournisseurs de la défense agrégés autour de la réunion de l’OTAN planifient une sorte d’opération spéciale servant de prétexte pour obtenir le soutien de l’opinion en faveur d’une augmentation des dépenses militaires, selon les sources du MI5.   

Il y a également des indices d’une tentative proche, pour mettre hors service le réseau énergétique américain en tout ou en partie. Ceci serait destiné à couper les réseaux informatiques financiers américains et ceux de Google/NSA, selon des sources provenant du MI5 et des Illuminati gnostiques. (les bons illuminatis) 

Des sources de la CIA en Europe, entre temps, nous disent que « beaucoup de gens vont mourir » aux Etats-Unis comme ceux, faisant partie d’une campagne de destruction du réseau des criminels responsables du 11 septembre, de la destruction de l’Irak, de la diffusion des armes biologiques et d’autres crimes génocidaires.

La tentative d’assassinat de l’ancien chef du FBI Louis Freeh faisait probablement partie de ce plan, d’après nos sources. Freeh était impliqué jusqu’au cou dans le massacre du 11 septembre, d’après plusieurs sources concordantes.

Le Pape François est également la cible d’attaques et les sources de la Loge maçonnique P2 nous disent qu’il y a des preuves qu’il est victime d’un empoisonnement lent qui provoque des dégâts neurologiques. 
Le pape subit des attaques parce qu’il est en train de lever l’immunité diplomatique particulière dont bénéficiaient les criminels de guerre comme Tony Blair et George Bush Sr, d’après nos sources.

Il y a également une grande querelle financière qui se déroule à la fois en public et en secret ces jours-ci. En public, le FBI accuse la Russie de pirater les réseaux financiers informatiques de J.P. Morgan et d’autres grands organismes financiers américains. Cette attaque s’est produite après les décès suspects de cadres chargés de la gestion financière informatique de J.P. Morgan.

Les grandes banques américaines ont utilisé de vastes portefeuilles titrisés de produits dérivés garantis par rien pour éviter l’effondrement du Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale, selon le gouvernement chinois et d’autres sources. Les attaques sur J.P. Morgan font partie d’un effort visant à mettre un terme à cette escroquerie des produits dérivés titrisés, disent-ils.

Egalement, dans ce qui fait partie d’une campagne destinée à l’éliminer, la responsable du FMI Christine Lagarde a annoncé qu’elle était poursuivie par des procureurs français pour fraude sur le dossier d’arbitrage Tapie (en fait elle est sous le coup d’une mise en examen pour « négligence » NdT.). Le FMI sous Lagarde demeure sans financement et n’est pas réformé parce que le gouvernement privé américain refuse de renoncer à le contrôler.

Un signe que les actionnaires du Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale commencent à avoir peur est un article dans leur publication phare Foreign Affairs (organe du CFR, NdT.) qui appelle les agents de la Réserve Fédérale à imprimer et à distribuer directement du liquide aux Américains moyens.

Ce que cela signifie réellement, c’est qu’ils espèrent que s’ils se contentent d’imprimer et de distribuer des billets, ils seront capables d’éviter que leur machine à cash privée leur soit confisquée. C’est comme si un roi assiégé ouvrait sa chambre du trésor pour essayer de corrompre une foule de paysans envahissant son palais. Le problème c’est que les paysans peuvent s’en saisir sans avoir besoin de le demander. La même chose est vraie pour le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale, pourquoi un petit groupe consanguin de multimilliardaires devrait-il avoir le droit de créer de la monnaie alors que la Constitution des Etats-Unis énonce clairement que ce droit appartient au peuple.

L’agent supérieur de la Fed Henry Kissinger a également publié un article largement diffusé appelant à un « Nouvel Ordre Mondial » et le maintien de « l’exception américaine ». Le ton général de cet article laissait clairement entendre que Kissinger n’était pas content de voir cet ordre dirigé par les Etats-Unis tomber en morceaux.

Les agents de la Fed, sont aussi en train de parcourir l’Asie pour essayer de trouver de l’argent pour maintenir à flot leur empire criminel. Des sources de la CIA en Asie ont rapporté que Bill Clinton, Richard Armitage et d’autres étaient en Indonésie pour essayer de mettre la main sur l’or. Ces sources nous disent également que le deuxième fils de l’ancien Shah d’Iran qui est basé en Iran a autorisé des agents du gouvernement américain à avoir accès à l’or dynastique Perse qui est entreposé en Thaïlande. 

Au Japon et en Corée aussi, de multiples tentatives ont été faites par les agents de la Fed pour utiliser des bons du trésor historiquement garantis par l’or d’une valeur astronomique afin de financer le gouvernement privé américain, d’après des sources gouvernementales japonaises.

Les agents de la Fed ont également, tenté de proposer plusieurs milliards de $ à un représentant de la WDS (Société White Dragon) et utiliser certains de ces T- Bonds pour acheter de l’or. Il leur a dit que la WDS ne traiterait avec eux que s’ils venaient avec de l’or physique, non du papier.

Toute cette activité infructueuse de la Fed et les tentatives de la cabale pour provoquer des guerres est un signe évident qu’ils sont en train de perdre la bataille pour la planète Terre. L’internet s’est développé à un point où leurs coups montés et fausses opérations accidentelles, sont presqu’immédiatement révélés au grand jour. Cela a pris des décennies pour révéler ces coups montés comme celui du « golfe duTonkin » (qui a déclenché la guerre du Vietnam, NdT.) Cela a pris quelques années pour que la plupart comprenne dans le monde, que le 11 septembre était un coup monté. A présent cependant, les histoires et fausses opérations, comme le fait d’abattre l’avion de la Malaysian Airlines sont révélées en l’espace de quelques heures ou minutes.

Et le plus important de tout, l’armée américaine ne permet plus qu’on la manipule pour mener des guerres au profit des oligarques nasionistes (nazis et sionnistes). Rappelez-vous, le Pentagone a refusé de bombarder la Syrie et refuse d’attaquer la Russie à cause de l’Ukraine. 
Message pour la Fed : vous ne vous en sortirez pas cette fois en commençant une autre guerre.

********************

Ben Fulford – le 8 septembre 2014

Obama a admis lui-même la semaine dernière qu’il était un acteur.
Le vrai est en lieu sur pour nous aider.


L’anniversaire du 11 septembre s’annonce sans arrestations mais avec quelques décès prématurés.

La semaine est marquée par le 13ème anniversaire de l’attaque terroriste nasioniste du 11 septembre 2001 et du coup d’état fasciste consécutif aux Etats-Unis. Le « président en fonction » Obama montre son vrai visage par le fait qu’il répète les mensonges soigneusement discrédités des nasionistes, y compris ceux concernant ce grand massacre.

Obama a admis lui-même la semaine dernière qu’il était un acteur. Dans une interview accordée à NBC, lorsqu’on l’a interrogé pourquoi il se rendait directement au parcours de golf après avoir fait une déclaration à propos de la mort présumée du journaliste américain James Foley, il a déclaré : « Une partie de cette fonction est également sa part de théâtralité … une partie du rôle consiste à dire, vous savez, comment allez-vous … ce n’est pas quelque chose qui – qui me vient toujours naturellement. »

Cependant, il y a une faction qui en a vraiment après les rédacteurs de discours nasionistes d’Obama et qui, espérons-le, obligera Obama à lire les lignes d’un nouveau scénario. Le récent accident d’avion suspect du Docteur Richard Rockefeller, surnommé Richard « vaccinez tous les enfants en-dessous de 5 ans », et les blessures potentiellement mortelles infligées à l’ancien patron du FBI et planificateur du 11 septembre Louis Freeh ont été suivis par un autre décès suspect. Cette fois la victime était Larry Glazer, dont l’approvisionnement en oxygène de l’avion a été coupé, une forme usuelle de sabotage. Les membres de la famille Glazer sont les copropriétaires de la société Zapata Oil de George Bush Sénior et ont travaillé avec les Bush pendant de nombreuses années.

Et aussi, l’actrice Joan Rivers est morte de complications suite à une « opération de la gorge », peu après avoir appelé publiquement à ce que tous les gens dans la bande de Gaza soient éliminés, dans ce qui ressemble soit à une attaque sur les Nasionistes soit à une mort simulée.

Beaucoup d’autres vont mourir avant que tout cela soit terminé, selon des sources de la CIA.
C’est pourquoi les Nasionistes terrifiés sont constamment en train de crier et de menacer de nouvelles attaques terroristes. La dernière en date émane du site Debka lié au Mossad, menaçant d’attaques à l’aide de bombes sales au Moyen-Orient et dans une ville européenne pour l’anniversaire du 11 septembre. Cependant, les agents au sein du Mossad avec un QI savent que la mèche est vendue et que toute tentative d’imputer une nouvelle attaque à l’EIIL (ISIS) ou à Al Qaida ou à toute autre organisation ne leur éviterait pas des représailles sur Israël.
Pendant ce temps l’attaque nasioniste sur l’Ukraine tourne mal, selon une source gouvernementale russe. L’Ukraine va vers la faillite, l’armée sur le front est sujette à des désertions en raison d’un manque de nourriture, de munitions et le règlement de leur solde. Son gouvernement central est également en train de s’effondrer en raison d’un manque de financement, dit-elle. Tout ce que le Président Poutine a à faire est d’attendre parce que l’hiver approche et qu’ils manqueront de gaz, remarque-t-elle.  L’Allemagne qui a également besoin du gaz russe pour passer l’hiver est de plus en plus anxieuse de conclure la crise ukrainienne, ajoute-t-elle.

Poutine, de son côté, a besoin de s’assurer que les gens qui lui sont favorables prennent le contrôle des rivages de la Mer d’Azov qui sépare la Russie de l’Ukraine. C’est nécessaire afin de s’assurer que la Russie contrôle les énormes gisements de gaz qui sont une des causes réelles du conflit. C’est pourquoi il est toujours indiqué des combats le long des côtes en mer,  en dépit du cessez-le-feu supposé.

Les dirigeants mondiaux du G7 qui se sont réunis au sommet de l’OTAN qui s’est tenu la semaine dernière ont été incapables d’élaborer une solution crédible à l’implosion de la manœuvre ukrainienne, selon des sources du MI5. Le meilleur, que les parrains de l’industrie de l’armement aient présenté est d’utiliser leur pseudo nouvelle guerre froide avec la Russie comme excuse pour constituer des caches d’armes partout dans le monde pour « une force de réaction rapide ». Ils ont également déclaré publiquement qu’ils n’enverront pas d’armes au régime nasioniste en Ukraine.

Les gouvernements des Etats-Unis et de l’Europe, cependant, ne peuvent pas se permettre de se lancer dans une orgie d’achats d’armes ces jours-ci parce que leurs économies sont en train d’imploser.
Le FMI, précédemment à la tête du pouvoir financier mondial, est en faillite. 
Le Conseil de la Réserve Fédérale, la Banque Centrale Européenne et la Banque du Japon sont également paniqués parce que l’éclat de poussière féérique de monnaie virtuelle ne produit pas les résultats magiques qu’ils espéraient.

L’Union Européenne a en fait imposé des taux négatifs sur les comptes bancaires pour forcer les sociétés commerciales à les dépenser.
Le problème est que tout leur modèle économique fondé sur le marché libre (Libertarien ndt) ne fonctionne pas, parce qu’un système basé sur la cupidité individuelle ne produit que de la concentration de richesse, pas de la prospérité. L’entreprise de l’Union Européenne va s’effondrer à moins que leurs dirigeants n’arrivent à élaborer des rêves et des plans pour l’avenir de leurs peuples. L’Ecosse et la Grande Bretagne seront probablement les premiers dominos à tomber dans l’Union.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140908.OBS8474/ecosse-bientot-la-fin-du-royaume-uni.html

Les Etats-Unis, pour leur part, demeurent le pire cas de figure et se reposent presqu’entièrement sur la Chine pour éviter la faillite. C’est pourquoi la Conseillère à la Sécurité Susan Rice est maintenant en mission en Chine pour "Obama" (le factice) et ses maîtres afin de mendier de l’aide et s’assurer que le gouvernement privé américain puisse survivre au-delà de l’année fiscale qui se termine le 30 septembre. Les Chinois ne permettront pas que les Etats-Unis fassent faillite mais ils vont utiliser ce levier financier pour imposer de nombreuses concessions, selon des sources gouvernementales chinoises.

En particulier, ils demanderont aux Etats-Unis de libérer de ses chaînes le gouvernement-esclave japonais et les forceront à abandonner leurs provocations envers la Chine, disent-elles. En outre, ils demanderont aux Etats-Unis une totale transparence dans l’Accord Trans-Pacifique de 12 nations qu’ils tentent de négocier. Ils demanderont également aux Etats-Unis de retirer la proposition qui permettrait à un Tribunal Organisé secret d’exercer un pouvoir sur des gouvernements, disent-ils.

L’acteur présidentiel Obama a déjà accepté de se rendre en Chine en novembre pour se prosterner devant ses maîtres asiatiques, ont-ils ajouté.
Pendant ce temps, l’économie japonaise amorce une descente en vrille, se rétractant à un rythme annuel de 7,1% au cours du dernier trimestre grâce aux pillages excessifs de la cabale déguisés en Abenomics (l’économie selon Abe, premier ministre japonais, NdT.) Ce que signifient vraiment les « Abenomics » c’est que le gouvernement-esclave japonais a remis le contrôle de son économie à des multinationales enregistrées par des fonds de la Cabale. La Cabale exige maintenant des réductions de salaires, d’immenses restructurations de personnels et le pillage des fonds de pension de retraite afin de récupérer encore plus de profits sur ces sociétés. De plus ils demandent une réduction des impôts sur les sociétés et des augmentations régulières des prix à la consommation et autres taxes sur les revenus personnels pour ponctionner encore plus l’argent du peuple japonais déjà sous pression. L’effondrement consécutif de l’économie japonaise apportera la preuve que l’on ne peut pas saigner la pierre.

Il y a une révolte contre la cabale qui couve au Japon en raison de leurs excès. Le Parti Révolutionnaire Japonais et le Parti Japonais de l’Indépendance prendront les mesures qui s’imposent au moment propice, selon des sources de ces partis. Les mesures incluront les arrestations des gens impliqués dans la fraude électorale des dernières élections générales qui ont porté Abe au pouvoir. Des agents nasionistes au Japon comme Gerald Curtis, Michael Green et Richard Armitage seront également dans le collimateur, disent-ils.

L’effondrement de l’économie du gouvernement-esclave japonais signifie également que la cabale va devoir mendier encore plus en Chine. Cela signifie que même les débiles d’extrême-droite qui ont compté sur les Etats-Unis pour les aider à combattre la Chine s’éveillent lentement au fait qu’ils vont devoir discuter avec l’Inde et la Russie s’ils veulent maintenir un équilibre avec la Chine.

A cette fin, le premier ministre indien Narendra Modi a été invité une semaine au Japon, qui s’est terminée le 6 septembre. Néanmoins, les médias-esclaves japonais sont devenus très circonspects, il est évident que Modi n’avait aucun intérêt à rejoindre les plans d’Abe pour agresser la Chine.

Le russe Poutine envisage de rendre visite au Japon en automne mais la Russie ne rejoindra pas non plus le Japon contre la Chine, selon des sources gouvernementales russes.

Au lieu de cela, les Chinois et les Russes incitent les Japonais à rejoindre l’alliance BRICS et des sources du gouvernement japonais affirment qu’il y a un lobby grandissant qui est en faveur de cette évolution.
C’est une des raisons pour lesquelles Obama va se précipiter en Chine en novembre pour essayer de maintenir intact, un semblant de « basculement vers l’Asie » des Etats-Unis. « S’il vous plaît ne nous jetez pas dehors » sera la principale tonalité du message. 

« Alors : arrêtez les criminels qui contrôlent Israël et votre propre pays » devrait être la réponse des BRICS.


Traduction Patrick rev. Isabelle


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire